Pour vous, un
TOUR GRATUIT !

Pour le recevoir,
inscrivez-vous à notre
NEWSLETTER
(sans engagement) CLIQUEZ ICI !

Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter et recevez un tour de magie gratuit



>> pourquoi s'inscrire ?

Les frais de port sont offerts pour 110 € d'achat

QUI SE RESSEMBLE, S’ASSEMBLE

Téléportations de cartes à répétition.

Matériel utilisé :

- 4 cartes noires et 4 cartes rouges.

Ces cartes sont prélevées dans un jeu ordinaire (même emprunté) et montrées comme telles l’une après l’autre.

 

Séparation des rouges et des noires

Posez devant vous sur la table, un peu à droite, 4 cartes noires. Celles-ci sont montrées l’une après l’autre avant d’être empilées en un petit paquet, faces en bas. Faites-en de même avec 4 cartes rouges qui, elles aussi, seront posées, faces en bas après avoir été vues, individuellement, en un petit tas à votre gauche.

QUI SE RESSEMBLE, S’ASSEMBLE

Prélevez à présent une carte noire et posez-la sur le tas de cartes rouges. En même temps vous prélevez une carte rouge et la posez sur le paquet de cartes noires. Dans chaque paquet se trouve maintenant une carte « étrangère » faites-vous remarquer tout en mélangeant négligemment les paquets respectifs.

Saviez-vous que les cartes noires détestent les cartes rouges ? C’est comme en politique : les noires ne peuvent pas pifer les rouges ! Et tout en parlant ainsi vous retournez le paquet de cartes rouges et les comptez l’une après l’autre. Incroyable : il y en a bien 4. Et elles sont toutes rouges ! Vous comptez les noires : là aussi il n’y a plus que des noires. Les « étrangères » sont rentrées chez elles !

QUI SE RESSEMBLE, S’ASSEMBLE

Elles peuvent vraiment pas se sentir, ajoutez-vous. Regardez. Même si je prends deux des rouges et si je les mets avec les noires et si j’en prends deux de ces dernières et je les mélange avec les rouges, il me suffira de les secouer un peu pour qu’elles se séparent aussitôt !

Vous faites ce que vous dites. Aussitôt vous montrez que les quatre cartes rouges sont à nouveau ensemble ainsi que les quatre noires. Et pourtant elles avaient été à égalité de couleurs dans chaque paquet !

C’est terrible, la haine qu’il y a entre ces cartes, dites-vous en prenant 3 cartes rouges et 3 cartes noires que vous changez de camp. D’abord, une, puis deux, et maintenant trois cartes, précisez-vous. Rien n’y fait : chaque fois elles se séparent. Et vous prouvez aussitôt que ce que vous dites est vrai.

A la fin vous avez à nouveau deux paquets de cartes que vous montrez l’une après l’autre. A gauche 4 cartes rouges et à droite 4 cartes noires.

Les spectateurs peuvent contrôler ou examiner les cartes.

Séparation malgré l’imbrication

Montrez à présent un étalement de 8 cartes : 4 cartes rouges à côté de 4 cartes noires. Les cartes rouges sont posées faces en bas à gauche et les cartes noires, faces en bas à droite.

Regardez ! Je vais les alterner maintenant. Vous posez d’abord une carte noire, puis une carte rouge, puis une carte noire, puis encore une carte rouge et ainsi de suite. Tout le paquet est ainsi imbriqué : noire-rouge-noire-rouge, etc... Et pourtant en le séparant en deux les spectateurs constateront avec stupéfaction que dans chaque paquet il n’y a que des cartes de la même couleur : rouges à gauche et noires à droite.

QUI SE RESSEMBLE, S’ASSEMBLE

L’expérience est immédiatement recommencée. Vous alternez encore une fois sans l’ombre d’un doute les rouges avec les noires et pourtant dans la seconde qui suit elles se séparent à nouveau !

Le phénomène se reproduit même une troisième fois. Là vous imbriquez chaque fois une carte noire entre les cartes rouges que vous tenez en éventail en mains. L’alternance des rouges et des noires ne fait ainsi aucun doute. Et pourtant dans l’instant qui suit les cartes se séparent à nouveau en deux camps distincts, à savoir les rouges d’un côté et les noires de l’autre. C’est à n’y rien comprendre !

La loyauté des armées

Maintenant vous posez une carte rouge face en haut et sous elle, trois cartes de la même couleur, faces en bas. Vous en faites de même avec les cartes noires.

QUI SE RESSEMBLE, S’ASSEMBLE

Expliquez que les cartes visibles sont des chefs et les autres, la troupe. Nous nous trouvons à présent sur un champ de bataille, expliquez-vous. Voici l’armée rouge et son capitaine et voici l’armée noire et son capitaine. Les troupes sont fidèles. Regardez : je change les capitaines de place... et les troupes suivent ! Je change de place la troupe... et ce sont les capitaines qui suivent. Incroyable : chaque fois le paquet de cartes faces en bas prend la couleur du capitaine qui le coiffe !

Et à la fin, si le désordre règne sur le champ de bataille (vous déplacez les cartes à plusieurs reprises) rassurez-vous, chacun retrouvera les siens. Et en effet, à l’issue de la routine vous aurez à nouveau face à vous, d’un côté 4 cartes rouges et de l’autre côté 4 cartes noires !

L’explication qui n’explique rien !

Comment une telle chose est-elle possible ? C’est facile à comprendre : les cartes se désintègrent dans un paquet pour se reconstituer dans l’autre. C’est le phénomène bien connu de la dématérialisation. Vous en doutez ? Regardez. Je vais vous montrer : ici 4 cartes rouges. Vous les comptez l’une après l’autre et les posez faces en haut à votre gauche. Et ici 4 cartes noires. Vous les comptez également l’une après l’autre avant de les poser aussi faces en haut - sur votre droite. Les deux paquets sont séparés par une vingtaine de centimètres.

QUI SE RESSEMBLE, S’ASSEMBLE

Attention : cette fois-ci je ne vais que dématérialiser UNE seule carte. Un geste magique de votre part et vous éventaillez délicatement les deux paquets. Extraordinaire : d’un côté il n’y a plus que 3 cartes et de l’autre se trouvent maintenant 5 cartes. Il n’y a donc effectivement qu’une seule qui s’est téléportée d’un paquet à l’autre !

A l’issue de la routine tout peut être remis à l’examen.

  • Très belle routine basée sur le principe de l'Huile et de l'Eau. En fait cet enchaînement est constitué de 4 tours différents qui, mis bouts à bouts, constituent une présentation variée et attractive. On pourra bien entendu montrer chaque routine séparément.
  • Ce n'est pas trop compliqué à faire mais ce n'est pas facile non plus. Disons, pour fixer les idées que la connaissance des passes élémentaires en cartomagie est souhaitable (Elmsley, Rumba Count, etc...).
QUI SE RESSEMBLE, S’ASSEMBLE

Notice explicative de 16 pages –
Format : 21 x 29,7 cm.
Disponible au format PDF.

Ref. : NOT-041

8,50 €